DRUMTABASS - Forum Drum & Bass, Dubstep, Breakcore, Hardcore & more...
http://drumtabass.free.fr/forum/

Dour Festival 2009
http://drumtabass.free.fr/forum/viewtopic.php?f=6&t=1343
Page 1 of 1

Author:  MaXi [ Mon 20 Jul 2009 11:42 ]
Post subject:  Dour Festival 2009

post du festival -> http://drumtabass.free.fr/forum/viewtopic.php?f=8&t=1028


Image

Author:  MaXi [ Tue 21 Jul 2009 17:19 ]
Post subject:  Re: Dour Festival 2009

Attachment:
File comment: Mini/Hono/Pe
dtb.asp.jpg
dtb.asp.jpg [ 42.4 KB | Viewed 1811 times ]

Author:  Floutch [ Wed 22 Jul 2009 07:56 ]
Post subject:  Re: Dour Festival 2009

bravo Maxi, jolies photos :clap:!

Author:  Gooze [ Thu 23 Jul 2009 12:18 ]
Post subject:  Re: Dour Festival 2009

ça va y'a pas la photo de mon boule... !;:,v;ds

Author:  Bosco [ Fri 24 Jul 2009 13:25 ]
Post subject:  Re: Dour Festival 2009

En débarquant ce jeudi, on est ravi de constater que les rayons de soleil et l'humeur festive ont déjà pris le pas sur la poussière à Dour avant le marathon drum'n'bass qui va se jouer sous "La Petite Maison Dans la Prairie"!

Ce sont les Qemists, servis en apéritif LIVE, qui étonnent le plus grand monde sous le coup de 18 heures. Leur show décapant à base de grosses guitares attire tous les curieux, autant fanatiques de jungle que d'accords nerveux. Le combo formé par Murdock et System D fait monter ensuite peu à peu la température : les morceaux connus commencent à pleuvoir et Murdock gratifie même les massives d'un hommage liquid à Michael Jackson avec le remix d'"Human Nature".

L'anglais TC s'installe alors aux platines et lance son set par son remix du breakbeat "Everything is Under Control" d'Adam Freeland. Le ton est donné : le set va déborder de grosses tunes du producteur de D Records comme le remix du "Where's My Money" de Caspa ou la déferlade "Porn Star". Que du lourd et efficace donc mais une sélection qui tombe aussi parfois trop dans la facilité. En revanche, l'osmose avec MC Jakes est vraiment fatale. Sur certains morceaux tirés de leurs collaborations comme "Deep" ou le fameux "Swerve" le rendu avec le phrasé du MC à crête est bluffant! Les massives ne s'y trompent pas et se régalent de la présence scénique et du jeu de scène inégalables ce soir du frontman.

Je constate avec plaisir que c'est Saul qui représentera ce soir le duo des Chase & Status. Pour ma part j'ai toujours vu des prestations de Will et les échos de la date de son complice à Roubaix étaient plus qu'unanimes! Le show envoie du costaud : les junglists martyrisent leurs lombaires sur "Smash TV" ou empruntent avec plaisir l'efficace "Timewarp" de SubFocus, le tout mixé de façon quasi irréprochable. On prend même une véritable claque avec les choix dubstep décoiffants de l'artiste, avec mention spéciale pour les coups de butoir du déjà culte "Mad House"! Le final achève toute la foule de la Petite Maison qui reconnaît instantanément les lyrics de Capleton sur le remix de "Who Dem" et salue à juste titre un set bien maîtrisé.


Je suis parti profiter des méfaits de la bière quand Andy C, le magnat de la soirée, commence à faire vibrer la tente sous les accords du "Therapy" d'Original Sin. La boucle nocive du morceau donne le tournis à pas mal de massives que Andrew commence déjà à dérouler sa sélection, implacable. Le cador de RAM Records se permet un combo dévastateur entre le "Shiners" de Dillinja et "Front to Back " de Sigma qui en laissent direct sur le carreau. Le DJ nous fait revisiter les tunes qui ont fait date cette année, entre le mélodieux "Days Of Rage" de Artificial Intelligence et le cadencé "Sleep in Ya Eyes" de Heist. La setlist fait aussi la part belle aux grosses bûches d'Original Sin entre la guillotine de "8 Figure Bass" et le maladif "Don't Be Silly" pour les fidèles abonnés au carnage. Un set grandissime! Andy C à Dour, définitivement une valeur sûre!

La pluie commence déjà à mitrailler le périmètre de la tente pour empêcher les plus frileux de sortir de la tente que Noisia commence son ouvrage. On part directement dans un autre registre avec un set brut de décoffrage qui démarre violemment avec les accords froids du mythique "Subdue". On prend tous une grosse claque en constatant que le blondinet s'est lâché sur les anciens morceaux du trio, nous gratifiant même du timbre meurtrier de KRS sur "Exodus". Après une première moitié vraiment brutale, Noisia dévoilent les symptomes de son côté skizo en entamant une deuxième moitié foncièrement breakbeat. Et le pire c'est que sur les "Raar" et "Shower For An Hour", on adopte le pas de danse sans soucis! Le DJ remet quand même les pendules à l'heure en finisssant cash par le "Konflict" de Messiah et surtout un gros plaquage entre "Block Control" et "Stigma" qui évacuent la sueur des premiers rangs.

Mr Spor prend enfin les platines pour finir cette nuit de folie. Le surdoué de Lifted se fait plaisir, en calant des passages mid-tempo avec l'efficace "Heavyweight" de Fresh et même le remix pourtant très soft de son pote Apex "Just One Second" de London Elektricity. Parfois le set subit des longueurs mais la bonne humeur du frontman est transcendante et qu'est ce qu'on prend son pied sur du son plus radical à Dour! Spor fait son show, balance des bras et pianote avec dextérité sur ses platines : on a envie de brancher sa manette sur "1Up" et on découvre avec les belges les nouvelles sorties comme le remix de Basement Jaxx de "Feeling Gone"! Mad Tune!

Sinon sur le reste du festival, j'ai vraiment apprécié la performance de Sepultura nouveau crû qui se voient obligés de jouer les morceaux de Cavalera avec regret mais pour notre plus grand plaisir. "You are happy that we playing some old shit of Sepultura?" Sans problème mec! bjin

Author:  oneku [ Fri 24 Jul 2009 15:01 ]
Post subject:  Re: Dour Festival 2009

!;:,v;ds smiley goose, lol

Page 1 of 1 All times are UTC + 1 hour
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/